Évaluation les drôles de poissons-chats

Les drôles de poissons-chats

Vous pourrez toujours voir tous les commentaires des clients pour ce produit. Trier par. Meilleures évaluations Le plus récent Meilleures évaluations. Filtrer par. Tous les commentateurs Achats vérifiés seulement Tous les commentateurs. Toutes les étoiles 5 étoiles seulement 4 étoiles seulement 3 étoiles seulement 2 étoiles seulement 1 étoile seulement Tous les commentaires positifs Tous les commentaires critiques Toutes les étoiles.

Tous les commentaires sur les textes, les images et les vidéos Commentaires sur les images et les vidéos uniquement Tous les commentaires sur les textes, les images et les vidéos. Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Besoin d'aide ? Un spécialiste répond à toutes vos questions

Depuis France. Achat vérifié. Sympa grâce aux actrices, mais ce n'est pas un chef-d'oeuvre! J'ai aimé sanas plus ce road-movie de la misère et de la fin de vie! Un problème s'est produit lors du chargement des commentaires. Affichage de 0 commentaires. Trier par: Le plus récent Le plus ancien. Une mère atteinte du SIDA élève ses quatre enfants et rencontre à l'hôpital Claudia, jeune femme dépressive qui va rapidement intégrer la tribu et se nourrir de leur amour.

Les hauts et les bas de la maladie rythment leur vie mais la tristesse ne s'affiche pas, elle se ressent dans la boulimie de l'une ou la soif de séduction de l'autre. Film touchant, avec une fin sur le rasoir, à découvrir. Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici.

Informations sur les commentaires et leur contrôle. Un problème s'est produit lors du chargement de ce menu pour le moment. En savoir plus sur Amazon Prime.

Les Drôles de poissons chats

Retour en haut. Pour mieux nous connaître.

Los insólitos peces gato

L'histoire est donc aussi celle de Claudia. Pourtant, avec un tel matériau spoiler: une mère de famille mourante et une orpheline appartenant au quart-monde , la réalisatrice tient un discours résolument optimiste, sur l'air du "quand il y a de l'amour maternel pour quatre, il y en a pour cinq! Le film est bref même pas 1 h 30 , mais paraît, du moins pendant au moins 1 heure, très long - car il peine à trouver un bon rythme, une vraie dynamique. Cependant, les dernières minutes le passage justifiant l'affiche réussissent, en accélérant les choses, à largement sauver le tout. Un premier "long" prometteur, au ton délicat et personnel - un regard tendrement féminin.

Poissons horribles ou drôles

D'abord ne vous fiez pas à l'affiche , on est pas du tout dans un film road movie, et même si cette coccinelle jaune est jolie, on ne la voit que une minute dans le film Par contre le film décrit l'histoire d'une famille mexicaine, avec beaucoup d'émotions, la mère est souffrante et les quatre enfants 3 filles, 1 garçon plutôt préadolescents, essaient tant bien que mal de la soutenir, avec fraicheur souvent et la distance que l'on a à leur âge Il y a de jolis extérieurs urbains, trop peu à mon avis, on est à Mexico je crois?

Ce n'est absolument pas gnangnan, mais résonne une sensibilité qui est bien le charme de ce film discret et touchant, ainsi que ces quatre enfants qui avancent un peu au hasard dans la vie, mais avec quand même une douce détermination, Reste un bon film sud américain, dépaysant et humain, avec une fin délicate et qui mérite d'être vu Hasard ou providence: chacun emploiera le mot qui lui convient.

Ce qui est sûr, c'est que ce film explore un grand mystère, celui de la rencontre de deux êtres qui se reconnaissent, qui reconnaissent, sans qu'il soit nécessaire de faire de beaux discours, qu'ils sont faits l'un pour l'autre. Ce n'est pas une simple amitié, c'est une adoption, c'est comme si ces deux êtres, ces deux femmes, découvraient, ébahies, qu'elles sont de la même famille, mère et fille, fille et mère. Ce premier film de la mexicaine Claudia Sainte-Luce impressionne d'autant plus le spectateur qu'il s'agit manifestement du vécu de la réalisatrice. C'est sa propre histoire qu'elle met en scène, au point qu'elle n'a même pas éprouvé le besoin de changer les prénoms des protagonistes.

Hospitalisée pour une crise d'appendicite, Claudia fait la connaissance de Martha, sa voisine de lit. Mais si Claudia est admise à l'hôpital pour une opération assez anodine, il n'en est pas de même pour Martha qui souffre, elle, d'une maladie très grave. Entre les deux femmes naît donc le lien étrange et fort que j'ai évoqué plus haut.

  • Gibert : Achat et vente Livres, CD, DVD, Papeterie. Neuf et occasion!
  • Synopsis et détails?
  • chao ji ou xiang évaluation!

Pour Claudia, qui mène une vie morne et esseulée de démonstratrice en magasin, comme pour Martha, qui sait que ses jours sont comptés, cette rencontre change la vie. Claudia apprend aussi à connaître les quatre enfants de Martha, elle passe de plus en plus de temps avec eux, elle se change en soeur et en confidente.

Commentaires client

Chacun et chacune porte son lot d'épreuves et de souffrances, mais l'adoption de Claudia tend à transformer la peine en joie et la grisaille en lumière. Car Martha, malgré sa maladie, sait transmettre une belle leçon de vie. En rendant hommage à Martha et à ses enfants, Claudia Sainte-Luce a réussi un film émouvant et beau, malgré son sujet, et sans jamais verser dans le piège du pathos. Quant au curieux titre du film, il trouve son explication toute simple au cours de ce récit!

Flore A. Les drôles de poissons-chats est une chronique intimiste délicate et émouvante. Beaucoup de longueurs dans ce film qui n'en reste pas moins bouleversant et plein d'humanité. Les actrices sont toutes très justes et touchantes, sans oublier le jeune comédien qui joue le fils.

Fiche technique

Retrouvez les 27 critiques et avis pour le film Les drôles de poissons-chats, réalisé par Claudia Sainte-Luce avec Ximena Ayala, Lisa Owen, Sonia Franco. Les drôles de poissons-chats est un film réalisé par Claudia Sainte-Luce avec Ximena Ayala, Lisa Owen. Synopsis: Claudia a 22 ans et vit seule dans une.

Claudia vit seule. Claudia évolue seule. Le film mène de front la guérison sociale de Claudia, et la maladie dans laquelle sombre la mère de cette famille, celle-là même dont la main tendue permet à Claudia de panser ses plaies. Ah oui, un film plus intimiste que ne laisse penser le titre et l'affiche. En fait une sorte d'histoire d'amour qui ne dit pas son nom entre deux femmes d'âge différent et les enfants autour. La mort proche oblige à recomposer la famille et l'existence des personnages.

J'ai eu du mal à rentrer le film, dans cette famille très féminine, un peu trop féminine pour m'identifier à un personnage. La fin est étourdissante et inattendue dans la forme, j'ai beaucoup aimé. Pour un premier film c'est franchement maitrisé. Evidemment le bocal, si on veut en trouver un, c'est la coccinelle jaune, particulièrement mise en valeur. Voilà un drôle de petit film.

Rejoignez-nous

Les thèmes abordés sont à la fois très forts la solitude, la mort, l'amitié, la famille, le sida Achat vérifié. Ils t'entraînent dans leurs aventures et t'invitent à découvrir avec eux le monde qui les entoure. Nouveautés Musique et Films. French leaks Transmettre à la rédaction des documents d'intérêts publics nouvelle fenêtre. Retrouvez également ce produit sur Cdiscount Pro Partenaire des professionnels. L'histoire est celle de Martha, la quarantaine, restée veuve après le décès de son 3e compagnon, le père de ses deux plus jeunes enfants, Mariana, jeune ado et fort coquette, et Armando, pré-ado un brin perturbé il mouille encore son lit la nuit.

Vu totalement au hasard sans savoir de quoi il en retournait, Les drôles de poissons-chats évolue dans une ambiance très bizarre. Les thèmes abordés sont à la fois très forts la solitude, la mort, l'amitié, la famille, le sida Les drôles de poissons-chats est le premier long métrage de la mexicaine Claudia Sainte-Luce. Ce film qui a obtenu le Prix de la presse internationale au Festival de Toronto ainsi que le grand Prix de la jeunesse au dernier Festival de Locarno, raconte l'histoire de Claudia, une jeune femme qui n'a jamais connu son père et a perdu sa mère alors qu'elle n'avait que 2 ans.

Une opération de l'appendicite la met en contact, à l'hôpital, avec une famille : Martha, une mère de 46 ans, trois filles, un fils, 4 enfants de 3 pères différents. Une famille! Claudia n'en a jamais eu, elle rêve de se sentit bien au chaud au sein de cette famille qui s'offre à elle. Seul problème : Martha est très sérieusement malade du Sida. Sur un scénario plein d'autobiographie mais assez minimaliste, Claudia Sainte-Luce peine longtemps à donner de la matière et de l'émotion à son histoire. Par contre, elle excelle à caractériser ses personnages, bien aidée par l'excellente Directrice de la photographie qu'est la française Agnès Godard.